Des changements qui dérangent la pêche à pied de loisir - Cherrueix

Des changements qui dérangent la pêche à pied de loisir - Cherrueix

vendredi 18 mars 2011


La Lipap (pêcheurs à pied) présidée par Louis Jan, s'est fédérée avec la Sotrapec et l'Apam, ce qui donne Estran et rivage, 2 500 adhérents, pour mieux s'entraider.

Les restrictions apportées par Natura 2000 inquiètent les pêcheurs à pied qui sont venus en nombre à la réunion de leur association (Lipap) pour découvrir leurs nouvelles obligations. Ceci concerne notamment les véhicules à moteur et les remorques. Respecter ces consignes permettra de continuer à venir pêcher en famille sur les bancs coquilliers.

Trois zones de pêche

Matthieu Reunavot, administrateur des affaires maritimes a précisé les dispositions. On peut pêcher toute l'année sans restriction de jours. Par contre, il a été créé 3 zones de pêche : l'une sur Cancale, l'autre sur Saint-Benoît - Le Vivier-sur-Mer, enfin Le Vivier-sur-Mer - Cherrueix.

Actuellement, la zone 2 est en jachère pendant 3 mois (du 1 er janvier à fin mars), ce sera ainsi à tour de rôle dans chaque zone uniquement pour les palourdes et les coques afin que la ressource se régénère. Il n'y a aucun interdit pour la pêche à la crevette.

Le maire Jean-Luc Bourgeaux a protesté contre les changements constants de la réglementation. « Certaines personnes se retrouvent dans l'illégalité sans le savoir car nulle part on ne donne les consignes. Je souhaite vivement qu'il y ait une clarification sur les arrêtés nouveaux. Un dossier a été adressé au conseil général pour obtenir un financement partiel de panneaux d'information. »